Optimiser sa Stratégie d’Achats et ses capacités de Négociation

2 théories sur les interactions à l'internationalePRENDRE EN COMPTE LA DIMENSION CULTURELLE

Dans une économie mondialisée, l'entreprise industrielle est à même de rencontrer des clients et des fournisseurs du monde entier. Même si les modes de relations professionnelles ont tendance à s'uniformiser dans les échanges dématérialiser au fil de la standardisation des canaux de communication. Les échanges humains en direct induisent nécessairement de faire face à des comportements qui peuvent être déroutants, faute d'avoir toutes les clefs pour comprendre la culture de nos interlocuteurs et l'influence qu'elle peut avoir sur la délivrance du message.

De nombreux essais ont été produits pour permettre d'appréhender au mieux les différences qui peuvent causer une altération de la communication et permettre à chacun d’interagir avec l'autre en toute intelligence.

Le graphique suivant reprend 2 théories développées, respectivement, par Geert Hofstede et Edward T. Hall.

Il est amusant de voir que les kilomètres ne sont pas nécessairement source de différence et qu'il est plus aisé de se rapprocher d'un brésilien que de nos voisins d'outre rhin.

2 théories qui régissent les relations interculturelles

par Alain Lairé

Alain LAIRÉ est chargé de cours à l'UTT  et anime la formation "Optimiser sa Stratégie d'Achats et ses capacités de Négociation"