Master

Master Ingénierie et Management de l’Environnement et du Développement DurableSUIVEZ UN DOUBLE CURSUS SUR LES PROBLÈMATIQUES ENVIRONNEMENTALES, EN FRANCE ET AU CANADA !

Master Ingénierie et Management de l’Environnement et du Développement Durable

Le développement durable exige de concevoir la croissance économique tout en diminuant l’usage intensif des ressources de la planète. Pour faire face à cet enjeu, le master Ingénierie et Management de l’Environnement et du Développement Durable (IMEDD) forme les étudiants à trois approches complémentaires de la réduction des flux de matières et d’énergie.

L’enseignement de ces différentes approches, également appelées « stratégies de dématérialisation », est à la croisée des sciences humaines et sociales :

  • l'approche territoriale avec l'écologie industrielle (métabolisme des activités économiques, synergies entre secteurs industriels, éco-parcs et réseaux régionaux, étude des freins réglementaires et culturels) ;
  • l'approche organisationnelle avec l'économie de fonctionnalité (substitution de la vente de services à celle de produits en vue de réduire les flux de matière sans réduire les flux financiers) ;
  • l'approche produit avec l'éco-conception (méthodologies de réduction des impacts associés à un produit ou un système à toutes les étapes de son cycle de vie).

La formation s’appuie sur les travaux du Centre de Recherches et d'Etudes Interdisciplinaire sur le Développement Durable (CREIDD). Une attention particulière est donc donnée à l’ouverture de l’enseignement à des développements prospectifs aux frontières de la recherche. Les thèmes de recherche concernent l'étude de trois approches citées ci-dessus.


Le premier objectif de ce Master étant l'insertion de ses diplômés sur le marché du travail, les étudiants sont régulièrement au contact du monde professionnel, notamment grâce à :

  • de nombreux intervenants issus du secteur privé et qui transmettent leurs savoir-faire et expérience
  • des projets conçus comme de véritables réalisations professionnelles avec un client (souvent une entreprise locale ou nationale), des contraintes et des exigences réalistes (timing, livrables)
  • une période de stage de 6 mois en milieu professionnel (industrie, consulting, collectivités, chambres consulaires, associations et ONG, fédérations interprofessionnelles, coopératives agricoles, etc.).

Ce Master en management environnemental permet également de développer les savoir-faire et savoir-être des étudiants afin de les sensibiliser à la création d’entreprise (éco-innovations, etc).
 

Témoignage

«Suite à mon stage de fin d’études chez BioRegional Quintain, à Londres, promoteurs immobiliers et créateurs de communautés durables, j’ai été embauchée par BioRegional consulting en tant que consultante en développement durable. La diversité des intervenants et le partage de leur expérience est l’un des points forts du master qui permet d’ancrer le développement durable dans une réalité de terrain. La formation permet de se familiariser avec des logiciels d’éco-conception et d’écologie industrielle, outils de plus en plus courants. L’alliance des connaissances théoriques (empreinte écologique, technologies vertes, SME...) et des activités pratiques (ACV, analyse de flux...) offre une formation solide et variée particulièrement appréciée par les recruteurs.»

 Chloé Souque, diplômée Master IMEDD en 2008

Débouchés

Dans la fonction publique  (contractuel ou titulaire)  :

  • Chargé de mission développement durable dans une collectivité
  • Chargé de mission A21, plan climat territorial,  Bilan Carbone, dans une collectivité
  • Gestionnaire de zone d'activités (syndicat, collectivité, etc.)

 Dans l'entreprise / l'industrie (agroalimentaire, automobile, aéronautique, biens d'équipement du ménage, etc.)

  • Chargé de mission Eco-conception
  • Responsable environnement

 Dans les interprofessions, chambres consulaires ou associations

  • Chargé de mission environnement
  • Chargé de mission développement durable, développement économique
  • Coordinateur écologique industrielle

Dans le conseil : bureaux d'études sur l'analyse du cycle de vie des produits (ACV), la communication développement durable et RSE, éco-quartiers, gestion des déchets, Bilan Carbone, Energies renouvelables, accompagnement DD, biodiversité, etc.

 

Points forts

  • De nombreux débouchés dans un secteur en plein essor
  • Contact régulier avec le monde professionnel
  • Deux cursus possibles : cursus national (M1 et M2 délivrés à l’UTT) ou cursus international (M1 délivré à l'Université de Sherbrooke / M2 à l'UTT).



Cursus / Programme

Deux cursus possibles

  • cursus national (M1 et M2 délivrés à l’UTT)
  • cursus international (M1 délivré à l'Université de Sherbrooke / M2 à l'UTT).
    L’université canadienne est spécialiste des questions environnementales depuis deux décennies.
    A la fin du cursus, l'étudiant est titulaire d'une Maîtrise en environnement de l'UdeS et d’un Master Ingénierie et Management de l’Environnement et du Développement Durable (IMEDD) de l'UTT.
    Découvrir le Cursus de l'UdeS

 

UV au choix (30 crédits / semestre)

Crédits

SEMESTRE 1

Ethique et performance dans l'entreprise

4

Risques environnementaux : gestion et controverses

4

Systémique et dynamique des systèmes

6

Gestion des risques industriels

6

Histoire contemporaine et industrialisation

4

Essor des technologies et crise de l'idée de progrès

4

L'entreprise et le droit

4

L'entreprise et la gestion

4

Langue vivante 

4

 

SEMESTRE 2

Crédits

Analyse fonctionnelle et analyse de la valeur

6

Conduite de projet

Initiation à la recherche

6

Prospective et philosophie de l'environnement

4

Bases scientifiques de l'environnement

4

Economie de l'environnement

4

Droit de l'environnement

4

Langue vivante

4

 

SEMESTRE 3

Crédits

 Ecologie industrielle

6

 Eco-conception

6

 Évaluation environnementale

4

 Management du développement durable

4

 Eco-technologies

4

 Langue vivante

4

 Recherche documentaire

2

 

SEMESTRE 4

Crédits

 Stage master

30

Candidature, Niveau d'admission & prérequis

Candidature

Cursus national

les deux années d’études se déroulent à l’UTT.
La candidature doit être déposée uniquement à l’UTT 

Date limite de retour des dossiers : 30 mai

Les informations suivantes sont valables pour le dossier de candidature de l’UTT uniquement :

  • La sélection se fait sur dossier.
  • Les admissions seront prononcées début juin et courant juillet par le jury d’admission.

Cursus international

une candidature doit être déposée à l’UTT et une autre à l’Université de Sherbrooke. 
Les dossiers de candidature sont à déposer sur les deux sites suivants, impérativement avant le 10 avril (pour les deux universités) :

 

Diplômes et niveaux d’entrée

  • Entrée en 1ère année : Licence (180 crédits ECTS) ou diplôme étranger équivalent
  • Entrée en 2ème année : Master 1 (240 crédits ECTS) ou diplôme français ou étranger équivalent
  • Candidature possible en formation initiale ou en formation continue
  • Voies spécifiques : Validation des Acquis Professionnels (VAP) et Validation des Acquis de l’Expérience (VAE), étudiants ingénieurs UTT

Licences conseillées

  • Licence Sciences pour l'ingénieur
  • Licence Sciences de la vie et de la terre
  • Licence Science sociales
  • Licence Sciences politiques

 

Durée, Langue d’enseignement

Durée des études

  • Cursus national : une ou deux années universitaires, selon le niveau d’entrée
  • Cursus international : 2 années universitaires

 

Langue d’enseignement

Dans le cadre du double-diplôme, la langue d’enseignement dans les deux universités est le français.