Partenariat UTT - HCS

AidCrisisOPTIMISER LA GESTION DES CRISES

Salle de régulation SAMU de PARIS - sous licence Creative Commons - Miguel Martinez Almoyna

C'est l'objectif poursuivi par l'équipe des professeurs Nada Matta et Jean-Pierre Cahier du Laboratoire TECH-CICO de l'Institut Charles Delaunay  qui a collaboré avec le service des urgences du SAMU 10 pour la création d'un système expert d'aide à la décision, AidCrisis, permettant de gérer au mieux les incidents. 

L'outil se focalise plus particulièrement sur 2 types d'interventions critiques : les accidents de la route, les incendies aux alentours de sites sensibles.

Système Expert & Géolocalisation

Le système mis en oeuvre permet le suivi en temps réel des équipes d'urgences via un système de géolocalisation (GPS) sur une carte des lieux incriminés ; il est ainsi possible aux personnes en charge de la coordination au sein de la cellule de crise de connaitre à tout moment quelles ressources sont disponibles ou actives, et quel est le niveau d'avancement de leurs interventions.

Concrètement, les équipes en charge de coordonner les actions saisissent dans le système le déroulement de l'intervention : actions entreprises et planifiées, intervenants actifs, lieu et informations importantes collectées pour mesurer la criticité de la situation (nb de blessés, nb de morts...)

Le système agrège aussi des variables externes : la présence de sites sensibles (industriels ou civils), la météo, les conditions de circulation... L'ensemble des ces éléments sont pris en compte par le système expert qui va guider les coordinateurs de la cellule de crise à organiser au mieux les interventions.

Le but étant de fluidifier les procédures et de réduire les temps d'intervention en garantissant une sécurité maximum pour les urgentistes et la population.

L'expérience des intervenants mise en avant

Pour mettre en oeuvre l'application, les chercheurs de l'UTT ont procédé à l'interrogation des acteurs agissant en situation de crise : docteurs et responsables des cellules de crise, urgentistes, secrétaires et ambulanciers.

Les questions portaient sur :

  • la nature des problèmes à traiter
  • les directives et points clés
  • les conséquences et progression en fonction des actions
  • l'organisation des rôles et tâches
  • la logistique habituelle et les problèmes de coordination
  • l'impact des conditions d’environnements

Ce retour d'expériences terrain a permis d'affiner la modélisation des procédures nationales et des techniques contemporaines en matière de gestion de crise, et de tenir compte du caractère dynamique des situations de crises.

Une gestion critique du temps

Un tel événements rassemblant un grand nombres d'acteurs aux tâches distinctes, il est important de gérer au mieux le timing et la chronologie et la simultanéité des actions.


Lors de la modélisation des procédures standards et, grâce au retour d'expérience et à l'analyse de cas analogues, la durée de chaque tâche ou action a été mesurée. Le système permet alors d'estimer les délais d'intervention ou les temps de traitement d'une tâche ; les actions déclarées par les opérateurs sont corrigées par les variables externes (problème de circulation, intempéries) afin de donner une appréciation précise de la situation.
L’algorithme de pronostics peut se déclencher si une suite d'actions amène vers un mauvais timing (certains acteurs peuvent arriver trop tard ou trop tôt) et des propositions de solutions de contournement pourront être mises en place (opérer une victime sur le site si le trajet vers l'hôpital est trop long). Des rappels de procédures peuvent se déclencher si certaines conditions sont réunies.

exemple géolocalisation Aidcrisis 

exemple d'alerte aidcrisis

Un système qui apprend

Le système a vocation d'être une base de connaissance ; il collecte le détail de chaque intervention et s'enrichit par l'utilisation. Les particularités géographiques (difficulté d'accès...) relevées par les équipes sur le terrain y sont inscrites et pourront être prises en compte lors d'un prochain incident.
Les actions entreprises sont stockées et leur déroulé peut être analysé par les équipes à des fins de débriefing ; le système les réutilisant dans une démarche heuristique pour améliorer la rapidité de ses propositions lors d'une prochaine opération.

De la recherche à l'industrialisation

Le projet "AidCrisis" a donné lieu au développement d'une application "Rescue Map" produite par l'entreprise Alpix de Troyes qui équipe depuis 2014, la cellule de crise du SAMU 10.